Rechercher dans le site

Arme de création massive


apple mac pro 12 coresLe précédent président des USA se serait-il trompé de cible en déclarant une guerre à la recherche d’armes de destructions massives alors qu’on produit à Cupertino dans son propre pays des ordinateurs si puissants qu’ils pourraient en devenir dans des mains criminelles ?
Le tout dernier Mac Pro 12 cœurs pourrait en être une à n’en pas douter tant sa puissance est impressionnante.


Plus que jamais, l’ordinateur est la pièce maîtresse d’un studio de création et un studio d’enregistrement / mixage / mastering ne fait pas exception à la règle.
A l’heure où les superproductions américaines sont réalisées en grande partie sur de tels ordinateurs, il serait mal venu de les négliger dans la production musicale.

D’ailleurs, les grandes pointures du son comme Bruce Swedien (Michael Jackson) ou Eddie Kramer (Hendrix, Led Zeppelin) et je pourrai en citer des dizaines d’autres, qui ne font confiance qu’à leurs oreilles ont fait leur choix.
Pour une différence tellement subtile que même leurs oreilles ont du mal à les déceler, ils préfèrent à présent la souplesse du traitement par les algorithmes de simulations.
La puissance des machines augmentant de manière exponentielle, il devient aujourd’hui difficile de les mettre à genou et l’on peut choisir sa chaîne de traitement en panachant les couleurs de préampli, Eq, etc....

Ainsi, il m’arrive très souvent dans un même mix d’insérer des tranches de console NEVE ou SSL selon les éléments à traiter et de faire appel aux compresseurs les plus mythiques pour retrouver ce son si chaleureux des disques d’antan.

Pour me convaincre qu’un tel investissement était nécessaire, il m’a suffit de charger un projet bien plein, dont la simple lecture faisait bondir le processeur dans le rouge dans l’ancienne machine, pour le voir à peine décoler du zéro dans le 8-cœurs. On retrouve d’un coup une sensation de confort absolu et l’on peut à nouveau ne se soucier que du son et de sa création.

Mise à jour le Dimanche, 19 Septembre 2010 18:45